S'inscrire à la newsletter

Partager sur

Le projet de territoire

  1. Accueil
  2. La Communauté de communes
  3. Le projet de territoire

Quel projet de territoire pour les Vallées du Haut-Anjou ?

Parce qu’il est nécessaire de préserver la qualité de vie de notre territoire pour les générations à venir, les élus communautaires ont lancé l’élaboration d’un projet de territoire pour les Vallées du Haut-Anjou. Ce projet de territoire dessine les grandes orientations de développement des Vallées du Haut-Anjou à l’horizon 2030.

La réalisation du projet de territoire RSOP (Responsabilité Sociale des Organisations Publiques) des Vallées du Haut-Anjou a été mis en œuvre grâce à un soutien financier de 50 598 € de la Région des Pays de La Loire. 

Un projet de territoire co-construit

Un projet territorial est une projection et un cap pour notre territoire. La Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou a souhaité mener cette démarche afin de se développer de manière cohérente, coordonnée et responsable.
Concrètement, le projet de territoire est constitué d’un diagnostic et d’une stratégie, elle-même déclinée en programme d’actions. Il concerne la Communauté de communes, mais également ses communes membres et les parties prenantes, qu’elles soient des acteurs de la société civile, des associations ou bien des citoyens.

Le projet de territoire incarne une ambition commune, une solidarité territoriale forte et l’implication de tous les acteurs en faveur de l’avenir.

Ce projet permet de cultiver le faire ensemble, grâce à la concertation et la co-construction qui ont structuré son élaboration et qui se poursuivront tout au long de la mise en œuvre du programme d’actions. 

Les étapes de co-construction

  • Diagnostic : mieux connaître son territoire pour mieux agir
  • Stratégie : déterminer le cap pour l’avenir du territoire et définir les choix structurants pour son développement 
  • Plan d’actions : définir des actions concrètes et les moyens à mettre en œuvre
  • Adoption du projet : mise en œuvre d’un projet d’avenir au service du territoire et de ses habitants

Une démarche pilotée et concertée

  •  Le comité de pilotage : les élus qui le composent débattent, orientent et valident les différentes étapes d’élaboration du projet
  • Les entretiens : près de 30 entretiens ont été réalisés en phase de diagnostic auprès de différents publics
  • Les fabriques territoriales : espaces de dialogue ouverts à toutes les forces vives du territoire, 4 fabriques ont été organisées pour créer une vision commune et multi-acteurs des enjeux de développement des Vallées du Haut-Anjou
  • Le séminaire stratégique : les élus municipaux ont participé à un séminaire autour de la question  » Quelle stratégie pour l’avenir de nos communes au sein des Vallées du Haut-Anjou  » ?
  • Les rencontres avec les habitants : 3 rencontres ont eu lieu pour recueillir les attentes des habitants et leurs perceptions du territoire. Un questionnaire a également été diffusé en ligne

Ce projet de territoire révèle notre vision commune pour la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou de demain, mais aussi le récit de ce que nous voulons construire.

Le diagnostic

Le diagnostic passe en revue les différentes composantes du territoire (sociodémographiques, environnementales, économiques…) afin d’en révéler les enjeux de développement collectif et contribuer à faire émerger une vision commune.

  • Un territoire jeune et dynamique sur le plan démographique
  • Une organisation multipolaire autour de 3 bassins de vie
  • Des spécificités rurales à préserver
  • Une société civile très active, notamment au niveau associatif
  • L’emploi concentré sur quelques pôles
  • Le temps d’accès aux services globalement rapide
  • Mobilité : une forte dépendance à la voiture individuelle

Une vision stratégique pour un territoire responsable

Après avoir clarifié l’identité des Vallées du Haut-Anjou, révélé ses atouts et mis en lumière les défis à relever, les élus communautaires ont élaboré, avec les forces vives, une vision partagée pour le territoire des Vallées du Haut-Anjou, à horizon 2030. Le projet de territoire se fonde sur quatre axes. Certaines actions sont déjà engagées, d’autres le seront dans les années à venir.

Notre ambition : être un territoire de flux, ouvert sur ses voisins, qui sait tirer les richesses de toutes ses parties prenantes.

Axe 1 : Habiter et accueillir durablement de nouveaux habitants

La dynamique résidentielle, l’un des atouts du territoire, fait face à des défis. Il importe donc de reconsidérer les politiques d’urbanisme et d’habitat portées par les collectivités dans une perspective de gestion durable des ressources naturelles, de cohésion du tissu social et d’enrichissement des facteurs d’attractivité résidentielle.

Axe 2 : Une identité rurale porteuse

L’identité rurale du territoire est indéniable, tant par la présence d’une agriculture historique que par des ressources naturelles variées. Le projet des Vallées du Haut-Anjou entend mettre en valeur ces atouts au service de la qualité de vie des habitants mais aussi comme sources d’attractivité pour les générations futures.

Axe 3 : Tirer parti des dynamiques du bassin angevin sur notre territoire

Objectif : conforter et développer le tissu économique et social du territoire, en tirant parti des dynamiques de l’aire urbaine angevine. Investir le secteur du numérique, soutenir les entreprises, offrir des équipements culturels et sportifs de qualité : tout cela y contribue.

Axe 4 : Renouveler la gouvernance et poursuivre le dialogue

Le projet de la Communauté de communes est ambitieux mais dimensionné à l’image du territoire. Le plan d’actions sera amené à évoluer pour intégrer des idées nouvelles, des projets innovants et non identifiés à ce jour, poursuivant les échanges avec l’ensemble des parties prenantes.

Le plan d’action

Les 4 axes stratégiques sont déclinés en actions opérationnelles.
Quelques exemples, non exhaustifs, d’actions mises en œuvre :

  • La Communauté de communes poursuit ses efforts pour revitaliser les centre-bourgs et lutter contre la vacance des logements à travers les dispositifs OPAH généraliste et OPAH – RU (Opération programmée d’amélioration de l’habitat et renouvellement urbain) lancés en 2019.
  • L’intercommunalité coordonne un programme d’aides financières et techniques pour la plantation de haies bocagères. 
  • La Communauté de communes a mis en place un parcours d’intégration des nouveaux élus via l’organisation de séminaires thématiques.
  • Des actions préparatoires au projet de déploiement d’antennes du point information jeunesse (PIJ) sur le territoire intercommunal ont été organisées : accompagnement des animateurs de la Communauté de communes dans la mise en œuvre de stages pour les 15/25 ans.
  • Les élus communautaires ont adopté un plan opérationnel pour développer la filière solaire photovoltaïque (2021-2023).
  • L’intercommunalité améliore l’accès aux services de proximité à la population avec la création de deux équipements France Services supplémentaire.
  1. Accueil
  2. La Communauté de communes
  3. Le projet de territoire