Territoire pilote des démarches RSO territoriales en France

Publié le 20/09/2019
https://www.valleesduhautanjou.fr//news/territoire-pilote-des-demarches-rso-territoriales-en-france

Convention nationale LUCIE 2019 – La Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou, territoire pilote des démarches RSO (Responsabilité sociétale des organisations) territoriales en France

Face aux enjeux planétaires (changement climatique, épuisement des ressources, démographie, extinction de la biodiversité, inégalités…), les réponses doivent être locales. A ce titre, les collectivités territoriales tout comme les entreprises, les associations et les citoyens, sont les acteurs d’une transition pérenne et concrète vers un développement durable et responsable des territoires. Conscients des enjeux sociétaux actuels et futurs, les élus de la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou (CCVHA) se sont engagés dans la construction d’un territoire responsable avec une volonté forte de faire de la RSO (Responsabilité sociétale des organisations) la colonne vertébrale de la collectivité, de l’action publique du territoire. Pour acter et concrétiser cet engagement, la CCVHA a entrepris une démarche de labellisation auprès de l’organisme certificateur LUCIE 26000, reconnu nationalement et plus. La CCVHA est devenue en février dernier la 1re collectivité de France à obtenir le Label LUCIE 26000 et ainsi l’un des territoires pilotes des démarches RSO territoriales en France.

 

Être RSO, ça veut dire quoi ?

« Être RSO », c’est contribuer au développement durable afin de répondre à la nécessité de garantir l’équilibre des écosystèmes, l’équité sociale et la bonne gouvernance aujourd’hui et dans les générations futures. Plus concrètement, « être RSO » c'est être attentif : aux autres, collègues, élus, usagers, partenaires... ; aux conséquences des décisions et des actions ; à l'utilisation des ressources et des moyens dont nous disposons ou que nous utilisons, en faisant preuve de bienveillance pour améliorer la qualité de vie et le quotidien de tous et préserver notre territoire à court, moyen et long terme.

 

Penser global, agir local

Par différentes initiatives innovantes, la CCVHA bâtit des solutions durables et efficaces à l’échelle de son territoire. Pour limiter le gaspillage des ressources et l’impact environnemental en vue d’augmenter continuellement l’efficacité de l’action publique, la CCVHA s’engage pas à pas dans une économie plus écologique, responsable et inclusive. Schéma de mutualisation, Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET), projet de territoire responsable et partagé, labellisation LUCIE…, autant d’initiatives locales qui permettent de questionner et d’alimenter les politiques et programmes existants et futurs sous l’angle RSO et d’identifier de nouvelles actions durables et responsables, avec l’ensemble des acteurs du territoire. Concrètement, la CCVHA a pris 49 engagement de progrès autour de 7 axes : une gouvernance responsable, le respect des droits des personnes, le développement de relations et de conditions de travail responsables, la préservation de l’environnement, l’éthique dans les relations d’affaires, le respect des intérêts des citoyens et la création de conditions du développement local et le soutien aux initiatives d’intérêt général.

 

La communauté de communes, acteur de la convention LUCIE

L’obtention en février dernier du nouveau Label LUCIE 26000 Collectivités témoigne de la volonté politique des élus de la CCVHA d’engager une transition durable des politiques publiques et de promouvoir une gouvernance responsable pour répondre aux défis économiques, écologiques, climatiques et démographique du territoire. Le label traduit le choix de la CCVHA de co-construire un territoire responsable avec l’ensemble de ses parties prenantes. La présence en tant que partenaire sur ce grand événement national se voulait le reflet de cet engagement et un exemple pour les autres collectivités. La CCVHA est la preuve que les collectivités territoriales peuvent s’inscrire dans une démarche de progrès et d’excellence, de s’améliorer continuellement afin d’offrir des services publics de qualité à des coûts optimisés. A ce titre, la CCVHA a été un acteur majeur de la convention LUCIE 2019, aux côtés de la CCI de Maine-et-Loire et de l’organisme certificateur LUCIE 26000, dans le but de mobiliser tous les acteurs du territoire autour du développement durable. Elle a notamment animé l’atelier « Co-construire un projet de territoire durable en intelligence collective ».

 

Une convention nationale d’envergure

Tous les ans, la convention est le rendez-vous annuel du label et de la communauté LUCIE ! Ouvert à tous, cet événement donne la parole à des experts de la responsabilité sociétale des entreprises et du développement durable et attire plus de 200 professionnels en moyenne chaque année. Cette année, ce sont 220 participants, entrepreneurs, institutionnels, fonctionnaires ou encore étudiants qui se sont donnés rendez-vous à Angers pour une journée d'échanges et de partages (entre plénières et ateliers sur les thématiques du territoire durable, de l’économie circulaire, de l’entreprise, du numérique et du networking) afin de travailler à rendre ce monde plus juste et plus respectueux des hommes et du territoire.

La convention a cette année été placée sous le parrainage de M. Christophe Itier, Haut-commissaire à l'économie sociale et solidaire et à l'innovation sociale. Avant le discours de clôture prononcé par ses soins, il a pu rencontrer le Président de la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou, M. Étienne Glémot et la Vice-présidente déléguée au projet de territoire et à la RSO, Mme Virginie Guichard, la sous-préfète de l’arrondissement d’Angers, Mme Magali Daverton, le Président de la CCI 49, M. Eric Grelier et les dirigeants de LUCIE, son Président, Alan Fustec, Saliha et Bruno. L’occasion pour la CCVHA de présenter les initiatives locales mises en place en lien avec les dispositifs nationaux.

 

Un label véritablement certifiant

LUCIE a développé un parcours, accessible à tous, pour progresser en responsabilité sociétale. Leur objectif : donner aux organisations les moyens de devenir des acteurs ayant un impact positif sur les hommes et le territoire. LUCIE aide les organisations à développer leur activité en s’assurant non seulement de ne pas nuire mais de générer un impact positif sur la société et la planète.  Pour les aider à intégrer le développement durable au cœur de leur mission, LUCIE fournit les outils alignés sur la norme internationale de la responsabilité sociétale, l'ISO 26000, qui permettent à tous d'intégrer simplement le développement durable, quel que soit son activité, ses ressources ou encore son niveau. Le challenge de LUCIE : faire de la Communauté de communes le laboratoire des initiatives engagées, innovantes et inspirantes ! L’obtention du label se fait selon des critères bien définis, et après une évaluation. Celle-ci est réalisée par un organisme indépendant, garantissant rigueur, crédibilité et indépendance au label. De plus, l’obtention n’est pas définitive : les organismes l’ayant obtenus doivent démontrer leurs engagements au fil des mois.