Pose de la première de la station d’épuration de La Pouëze (Erdre-en-Anjou)

Publié le 24/10/2019
https://www.valleesduhautanjou.fr//news/pose-de-la-premiere-de-la-station-depuration-de-la-poueze-erdre-en-anjou

Le jeudi 24 octobre 2019 à 11h, la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou, en présence de Monsieur Laurent Todeschini, Maire d’Erdre-en-Anjou, de Monsieur Jean-Claude Lecuit, Maire délégué de La Pouëze, d’élus et de corps constitués du territoire, de partenaires techniques et administratifs, et de personnalités locales, inaugurent cette nouvelle structure.

« Nous sommes présents ce jour pour lancer un chantier qui permettra aux habitants de La Pouëze de bénéficier d’un nouveau système de collecte des eaux usées conformes aux nouvelles normes réglementaires et environnementales, mais également de prévoir les évolutions futures de la commune » explique Etienne Glémot, Président de la Communauté de communes.

Un projet conforme au schéma directeur de l’assainissement sur le territoire

La commune d’Erdre-en-Anjou dispose actuellement, sur la commune déléguée de La Pouëze, d’un système d’assainissement collectif d’une capacité de 1 200 EH (EH = équivalent habitant, soit en assainissement la notion permettant d’évaluer la capacité des systèmes d’épuration des eaux).

Il s’agit d’un système de collecte séparatif des eaux usées, avec une station d’épuration par lagunage aéré datant de 1983, avec rejet dans le Brionneau.

L’actualisation du schéma directeur d’assainissement en 2011, puis le dépôt du dossier de déclaration ainsi que l’arrêté préfectoral en découlant, fixe désormais la capacité de traitement de la nouvelle station à 1650 EH.

Avant le transfert de compétence à la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou (CCVHA) dont elle est membre, la commune d’Erdre-en-Anjou avait décidé la réalisation de la construction d'une nouvelle station d'épuration afin de permettre :

  • l’obtention des niveaux de rejet compatibles avec les objectifs fixés dans l’arrêté préfectoral ;
  • la prise en compte des charges futures.

Elle avait retenu le scénario prévoyant la construction d’une station d’épuration avec un traitement très avancé des boues par lits plantés de roseaux.

« La CCVHA, assurant désormais la gestion de la compétence Assainissement collectif depuis le 1er janvier 2018, a décidé de prendre le relais dans la conduite du projet entamé par la commune. », explique Alain Foucher, Vice-président délégué à l’eau et à l’assainissement.

Cette nouvelle station d’épuration voit son implantation à proximité directe de l’ancienne structure, rue des Peupliers.

Caractéristiques techniques du projet 

Superficie : 3 500 m2 de superficie

Descriptif :

  • Prétraitement : tamis rotatif
  • Traitement par bassin d’aération biologique (boues activées) avec injection de chlorure ferrique pour traitement du phosphore
  • Clarificateur
  • Rejet au Brionneau après comptage
  • Traitement des boues par lits plantés de roseaux (avant épandage)

Planning :

  • Date du début du chantier : septembre 2019
  • Date prévisionnelle de fin de travaux : août 2020

Respect des dernières normes en matière d’assainissement et d’environnement

Respect des dernières normes de sécurité

 

Plan de financement du projet

Coût global estimatif : 1 324 000 € HT dont

  • Maîtrise d’œuvre + Contrôle technique + Coordinateur SPS + Études préalables : 175 000 € HT
  • Coût travaux : 1 149 000 € HT

Subventions attendues :

  • DÉPARTEMENT – Agence de l’eau : 694 830 € HT

 

Acteurs du projet

 

Domaine d’intervention :

Entreprise :

Maîtrise d’œuvre

ARTELIA SAINT-HERBLAIN

Process - Mandataire

WANGNER

Terrassement et réseaux

DUPAS TP

Génie Civil

CNR CONSTRUCTION

Architecte DPLG

VENTURINI

 

 

Commune