Le CIAS des Vallées du Haut-Anjou entre en action

Publié le 27/04/2018
https://www.valleesduhautanjou.fr//news/le-cias-des-vallees-du-haut-anjou-entre-en-action

Créé officiellement en fin d’année 2017, le Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS) de la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou a réuni pour la première fois son Conseil d’administration mardi 24 avril 2018.

 

Mener une action globale à l’échelle du territoire

Premier CIAS créé dans le Département parmi les nouvelles intercommunalités, le CIAS des Vallées du Haut-Anjou résulte de « la volonté des élus de mener une action globale de soutien et de développement à l’échelle du territoire intercommunal, s’inscrivant plus largement dans la politique de service quotidien à la population déployée » explique Etienne Glémot, Président de la Communauté de communes et Président du CIAS.

Marie-Ange Fouchereau, élue Vice-présidente lors du Conseil d’administration, ajoute : « le CIAS vient en complément des services déjà existant sur le territoire via les CCAS des communes et les actions du Département de Maine-et-Loire, avec qui nous travaillerons en étroite collaboration. Le CIAS a été mis en place pour être un véritable service de solidarité et de proximité en direction de l'ensemble des habitants et particulièrement des publics fragiles. »

Alors que les CCAS ont en charge d'apporter des réponses individuelles d'urgence et de proximité à l'échelle des communes, le CIAS aura pour mission de mettre en œuvre des actions collectives d'harmonisation des pratiques de prévention et de solidarité sur le périmètre la Communauté de communes.

 

Offrir à tous un accès identique aux services

Le Centre Intercommunal d'Action Sociale a pour vocation de participer à la mise en œuvre de la politique sociale définie à l'échelle de la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou au travers de deux grands objectifs :

- maintenir et garantir une offre de proximité dans le domaine de la santé ;

- maintenir et développer des services à la population.

Ainsi, ses premières missions seront entre autres d’organiser le Challenge Senior, la coordination et l’animation entre les maisons de santé ou encore l’harmonisation de l’offre de Voitur’âgeS et du portage de repas. Le CIAS aura également en charge le suivi social des gens du voyage, l’animation des Maisons de Service Au Public (MSAP) ou encore le suivi du Contrat Local de Santé.

L’un des premiers gros dossiers du CIAS sera de travailler sur l’harmonisation des services. « Chaque habitant, quel que soit son lieu de résidence sur la Communauté de communes, doit pouvoir avoir le même accès aux services et la même qualité de prestation », précise Marie-Ange Fouchereau.

Pour mettre en action ces projets ambitieux, le Conseil d’administration a validé son premier budget plus de 425 000 € et une assistante sociale arrivera début juin.

 

Fonctionnement du CIAS des Vallées du Haut-Anjou

Etablissement public doté de la personnalité morale de droit public, le CIAS dispose d’une autonomie financière et administrative. Il est ainsi doté d’un Conseil d’administration et d’un budget propre.

Le Conseil d'Administration (19 membres) est composé, à parts égales, de membres élus et de personnes qualifiées dans le secteur de l'action sociale, lui permettant de s'inscrire pleinement dans la réalité sociale et partenariale du territoire.

La société civile y est représentée au travers d’associations liées aux séniors et aux retraités (association Génération Mouvement), à la famille (association Familles Rurales), au handicap (association du Joncheray) et à l’insertion et la lutte contre les exclusions (association AIDES). Des membres dits « experts » et issus de différents domaines (santé, logement, social, alimentaire, migrants et réfugiés) font également partie du Conseil d’administration.