S'inscrire à la newsletter

Partager sur

Plan opérationnel pour le solaire photovoltaïque

Un Plan solaire, pour quoi faire ?

La Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou a élaboré son plan opérationnel pour le développement de la filière énergétique territorial solaire photovoltaïque. Il s’agit d’un programme pluriannuel (2021-2023) d’actions pour atteindre les objectifs énergétiques fixés par le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) de l’Anjou Bleu, à savoir une augmentation de 16,8 à 76,8 GWh pour la production électrique photovoltaïque en 2030.

De quoi parle-t-on ?

Ce programme s’inscrit dans la démarche départementale « Solaire en Anjou » animée par le Syndicat Intercommunal d’Energies de Maine-et-Loire (SIEML), et a été co-construit avec les acteurs de la filière (Alter Energies, Chambre d’Agriculture des Pays-de-la-Loire (CRAPDL), Atlansun, Association Ligérienne d’Information et de Sensibilisation à l’Energie et l’Environnement (ALISEE)) . Le plan est articulé en 6 axes d’intervention : (1) animations territoriales, (2) aides financières forfaitaires à l’installation de panneaux photovoltaïques pour les particuliers, (3) Déploiement de générateurs solaires sur les bâtiments publics, (4) Développement de centrales et ombrières photovoltaïques au sol, (5) Participation citoyenne, (6) Communication positive.

Les actions réalisées ?

En 2020, plusieurs actions ont été anticipées sur le démarrage du plan au 1er janvier 2021 : visite de la centrale photovoltaïque de la Petite Vicomté au Pont de Cé avec les membres de la Commission Environnement et Alter Energies, animation collective de la CRAPDL rassemblant une quarantaine d’exploitants agricoles au GAEC GITEAU (Cherré, Les Hauts d’Anjou), lancement de deux études d’opportunités pour des centrales au sol, notamment sur le site public d’enfouissement des déchets de la Courterie (Le Louroux-Béconnais, Val d’Erdre-Auxence), de cinq études sur des ombrières de parking, notamment sur les parking de la Mairie, de l’étang du Petit Anjou et de l’allée des druides (Le Louroux-Béconnais, Val d’Erdre-Auxence) et de six études pour des générateurs photovoltaïques sur des bâtiments publics communautaires et communaux avec le SIEML, notamment sur le site du Service technique et de la Salle de sport Paulette Fouillet au Lion d’Angers. 

Début 2021, une première animation de promotion de la filière a été réalisée, lors de la cérémonie des vœux du Président aux entreprises du territoire, et suite à l’adhésion au réseau régional ATLANSUN. Voici la vidéo :