Le Préfet en visite sur le territoire des Vallées du Haut-Anjou

Publié le 11/09/2018
https://www.valleesduhautanjou.fr//news/le-prefet-en-visite-sur-le-territoire-des-vallees-du-haut-anjou

Le jeudi 30 août, Bernard Gonzalez, Préfet de Maine-et-Loire depuis le mois d'août 2017, est venu à la rencontre des élus des Vallées du Haut-Anjou.

Accompagné de François Payebien, Sous-préfet de Segré, il a été accueilli en début de matinée au sein du siège communautaire décentralisé de Châteauneuf-sur-Sarthe par le Président de la Communauté de communes Etienne Glémot. Entouré de Marc-Antoine Driancourt, Maire de Châteauneuf-sur-Sarthe, et Jean-Claude David, Vice-président délégué au développement économique, il a présenté dans un premier temps aux représentants de l’État les atouts et richesses du territoire avant de dresser un diagnostic de l’intercommunalité, chiffres clés à l’appui :

  • une croissance démographique forte (36 569 habitants) ;
  • une population jeune (35 % de la population a moins de 25 ans) et familiale (10 080 familles dont 56 % avec au moins 1 enfant de moins de 25 ans) ;
  • 15 100 logements (68 % de propriétaires - 90 % des logements sont des résidences principales – taux de vacance le plus bas du Département : 6,3 %) ;
  •  2 764 établissements installés sur le territoire (entreprises, établissements secondaires, exploitations agricoles et services publiques) représentant 8 818 emplois salariés et non-salariés (79,3 % d’emplois salariés) ;
  • une bonne dynamique de création d’entreprises : 139 créations d’entreprises en 2016 ;
  • un temps d’accès aux services globalement supérieur à la moyenne départementale, quel que soit le panier de services.

Etienne Glémot a ensuite exprimé ses inquiétudes pour maintenir cette qualité de vie pour les habitants, face aux nouvelles règles gouvernementales sur l’attribution de la DGF et à la perte de la taxe d’habitation. « Nous avons besoin d’un cadre clair et pluriannuel pour prévoir l’avenir » a-t-il ajouté.

Le Président a ensuite exposé les enjeux et stratégies du territoire pour les années à venir : devenir le premier territoire public labellisé responsable et définir un projet de territoire à l’horizon 2025 en concertation avec toutes les parties prenantes du territoire. Pour cela, l’intercommunalité des Vallées du Haut-Anjou bases ses actions sur trois objectifs :

  • Développer et adapter les services à la population ;
  • Améliorer, partager et valoriser les connaissances environnementales, susciter l’envie d’agir, de préserver et d’investir dans la restauration du capital écologique du territoire ;
  • Promouvoir un développement économique durable et renforcer l’attractivité du territoire.

Etienne Glémot a conclu ses propos en évoquant les sujets d’actualité en lien avec l’État, notamment le programme ambitieux de l’intercommunalité de doter l’ensemble des écoles, publiques et privées, d’outils informatiques et interactifs.

La rencontre s’est poursuivie par une visite de l’entreprise Chocolat Matez lors de laquelle le Préfet et le Sous-préfet ont pu apprécier le savoir-faire local et échanger sur la vie économique du secteur.

La visite préfectorale s’est achevée en début d’après-midi après le partage d’un déjeuner avec les Vice-présidents du territoire où chaque élu local a pu faire part de ses préoccupations.