Garantir confort et sûreté des voies

Publié le 09/03/2018
https://www.valleesduhautanjou.fr//news/garantir-confort-et-surete-des-voies

« Garantir confort et sûreté des voies pour les usagers constitue une véritable préoccupation pour les élus communautaires. Pour cela, la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou consacre chaque année près d’1,3 million d'euros à l’aménagement et à l’entretien de la voirie d’intérêt communautaire, une compétence historique et à l’origine de la solidarité entre les communes », indique Jean-René Vaillant, Vice-président de la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou, délégué à la voirie.
 
Une partie des travaux liés à cette compétence optionnelle est confiée à des prestataires externes, une autre est réalisée en régie. « Une équipe de neuf agents s'implique en effet quotidiennement pour assurer divers travaux : marquage au sol, balayage des voies, entretien de la signalisation, fauchage des accotements, reprofilage de voies… », explique Jean-René Vaillant.
 
En 2017, le personnel intercommunal est intervenu sur de multiples chantiers sur le secteur de l’ex Communauté de communes de la Région du Lion d’Angers :
  • Reprofilage des voies hors bourgs et bourgs sur une surface de 87 000m²
  • Entretien des buses et exutoires des émissaires et des traversées de route (325h/an)
  • Colmatage de nids de poule des voies hors bourgs et bourgs (270h/an)
  • Balayage des voiries (balayeuse tracteur) et désherbage hors bourg (365 h/an) ainsi que balayage des centres-bourgs (balayeuse aspiratrice) (1 temps plein) 
  • Dégagement des poteaux réseaux, des panneaux de signalisation, des entrées/sorties de ponts, des carrefours dangereux et des sorties d’agglomérations dans les zones hors bourg et bourg (1500 h/an)
  • Fauchage des accotements : 2ème et 3ème coupe annuelle suite à la première coupe du titulaire du marché public ad hoc.
  • Entretien des panneaux de signalisation sur les voiries hors bourg et bourg (lavage et remplacement des panneaux -  près de 100 panneaux sont changés (536 h/an)
  • Traçage sur voiries (peinture signalétique) et zones de stationnement en bourg et hors bourg (360 h/an) 
  • Autres travaux divers (non voirie) :
    - Tontes, taille et élagage sur les espaces communautaires (pourtours bâtiments, zones économiques, …) (460 h/an)
    - Soutien technique aux manifestations (Mondial du Lion, Anjou Loire Challenge, manifestations internes) (200 h/an)
    - Participation à la mise en place des illuminations de fin d’année des communes (100 h/an)
    - Désherbage des bourgs (632 h/an)
    - Entretien des bâtiments communautaires (près d’un mi-temps dédié)
    - Gestion des aires d’accueil des gens du voyage (accueil des bénéficiaires et entretien des aires)
 
Le curage des fossés, le broyage, l’élagage et le fauchage des accotements ainsi que l’entretien d’une partie de la voirie sont confiés à des prestataires extérieurs. 
Trois marchés publics sont ainsi relancés cette année. 
Pour ce qui est du curage des fossés, un marché public est lancé sur une durée de 4 ans pour un montant total estimé à 280 000 € HT. Ces travaux, dont l’entretien est décennal, sont indispensables pour conserver le bon écoulement hydraulique des fossés. Au total, ce sont 1 400 km qui sont concernés sur l’ensemble du territoire intercommunal (ex CCHA : 312 km – ex CCOA : 480 km – ex CCRLA : 608km). 
L’élagage, le fauchage et le broyage des accotements des ex CCRLA (608 km) et ex CCHA (312km) seront également confiés à un prestataire extérieur via un marché public de 3 ans dont le montant global est évalué à 345 000 € HT. Pour le secteur de l’ex CCOA (480 km), ces travaux seront réalisés par les communes (hormis  Saint Augustin des Bois qui rejoint le marché public).
Enfin, un marché d’un an reconductible 1 fois 1 an, dont le montant est estimé à pour un coût total de 1 376 000 € HT pour ces deux ans, sera mis en place pour l’entretien de la voirie. « Il est essentiel de conserver la qualité de la surface roulante communautaire » précise Jean-René Vaillant. Le prestataire retenu aura en charge en 2018 le reprofilage de 25 km sur le secteur de l’ex CCOA et de 22 km sur le secteur de l’ex CCHA. Il réalisera également des prestations de gravillonnage cette année : 94 000 m² de voirie concernés sur l’ex CCOA, 86 000 m² sur l’ex CCHA et 67 000 m² sur l’ex CCRLA. 
« L’entretien de la voirie communautaire étant décennal, nous avons mis au point une grille d’analyse avec un certain nombre de critères pour juger de la qualité des voies et ainsi prévoir annuellement les zones à prioriser chaque année. Toutes les données sont rentrées et compilées au sein du SIG (Système d’Information Géographique). Cela nous permet d’avoir une vision globale de l’état de la voirie et de mettre en place un plan d’actions homogène et équilibré au niveau des dépenses » souligne Mickaël Bouhallier, responsable de la voirie.