S'inscrire à la newsletter

Partager sur

PORTRAITS DE BENEVOLES | Avril 2021

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. PORTRAITS DE BENEVOLES | Avril 2021
Publié le 08/04/2021
  • Découverte

Au plus fort de la crise sanitaire, ils se sont mobilisés pour venir en aide aux plus fragiles et isolés. A travers une série de portraits, la Communauté de communes souhaite mettre en lumière la grande solidarité observée au sein des communes du territoire, incarnée par des hommes et des femmes engagées. Aujourd’hui, rencontre avec Virginie MEUNIER, Artisane dans la fabrique de bijoux, résidante à Sceaux d’Anjou, qui aider à la confection de masques pour aider sa commune.

 

Nom: MEUNIER

Prénom: Virginie

Commune de résidence: Sceaux d’Anjou

Profession: Artisane dans la confection de bijoux

 

A quelle structure/ association êtes-vous rattachée ? 

Je suis Présidente de l’association Familles rurales de Sceaux d’Anjou. 

 

Quelle(s) action(s) avez-vous mené sur le terrain durant le confinement?  

J’ai dans un premier temps répondu à un appel pour la confection de masques de la part de Monsieur Glémot en pensant que c’était pour la Com com.

Par la suite, j’ai proposé de le faire également pour a commune, Sceaux d’Anjou. J’ai participé à l’organisation de permanences pour récolter du tissu non utilisé, du ruban ou encore des élastiques par les habitants. Parallèlement, j’ai acheté avec l’association Familles rurales, des élastiques pour pouvoir les utiliser dans la confection. Le Centre Communal d’Action Social a également fait un don de matériel.

Au total ce sont 12 couturières qui se sont mobilisées et qui ont réalisé 866 masques. De mon côté j’ai dû en fabriquer environ 200.

Les masques ont par la suite été distribués à ceux qui le souhaitaient par le biais de permanences à différents endroits de la commune.

 

Pourquoi avez-vous décidé de vous engager bénévolement ? 

Cela me paraissait normal de m’engager puisque je fais déjà partie d’une association et que c’est dans mes valeurs et dans celles de l’engagement associatif. De manière générale, les valeurs qui s’apparentent à l’animation du village, à la solidarité et à la famille m’animent. La générosité fait également partie de mon engagement.

 

Quel public visiez-vous par ces actions? 

Tout le monde était visé par cette action. Les masques étaient distribués de manière gratuite pour que tout le monde puisse y accéder. Il n’y avait aucune volonté de faire payer les gens.

D’autre part, ces masques ont été confectionnés de manière à convenir à tout le monde. Il y avait plusieurs styles de masques : les masques drôles, les masques neutres. Chacun pouvait choisir sa couleur. Nous nous sommes adaptés à tous les goûts : aussi bien à des enfants qu’à des adultes, à des femmes comme à des hommes.

 

Quel message souhaiteriez-vous faire passer? 

Il est important d’être solidaire surtout dans ces périodes là et à la campagne. Si on choisit d’être à la campagne c’est pour participer à la vie du village, pour la proximité et aider les gens.

La confection de masque a été un petit service à rendre. Je l’ai fait de bon cœur et avec plaisir ! Si je devait le refaire, je le referais sans hésiter pour aider ma commune. C’est important d’aider ! 

 

S’ils souhaitent soutenir votre association, comment les lecteurs peuvent-ils s’y prendre ? 

Ils peuvent la contacter afin d’avoir des renseignements. L’association et ses actions ne sont pas ouvertes uniquement aux habitants de la communes mais à tous. 

Familles rurales de Sceaux d’Anjou, 06 87 27 29 05 ou sur la page Facebook Familles Rurales Sceaux d’Anjou. 

Ces actualités pourraient également vous intéresser